Le photographe Afshin Shahidi donne au monde `` une vue privée '' de la vie de Prince

Gracieuseté d'Afshin Shahidi

Prince a eu de nombreux photographes au fil des ans, mais il y en a un qui est resté fidèle au Purple One depuis le jour de leur rencontre: Afshin Shahidi. Si son nom vous est familier, c'est parce que vous connaissez et adorez sa belle fille, Yara Shahidi, qui brille comme Zoe sur Black-ish et continuera à saupoudrer sa Black Girl Magic sur son spin-off, Grown-ish . Il est donc juste de dire que cette famille bouillonne de talent.

Afshin Shahidi a récemment publié un livre de photos inédites de Prince de son mandat, prenant des images de la légende majestueuse - Prince: A Private View - et c'est tout. Non seulement nous pouvons voir des images de Prince que nous n'avons jamais vues auparavant, mais nous pouvons également entendre certaines des histoires amusantes derrière elles.

Shahidi m'a offert un exemplaire de Prince: A Private View, et j'ai déchiré en feuilletant le livre glorieux. Page après page d'images inédites de Prince, et certaines avec des histoires. À la page 5, par exemple, il y a une image de Prince, les yeux fermés, assis seul dans un théâtre. Shahidi partage:

J'ai eu la chance de discuter avec Shahidi de son livre, et bien sûr je lui ai demandé tout ce que j'ai toujours voulu savoir sur Prince. Nous avons également exploré ce que ce livre d'images magiques signifie pour la culture. PS: Saviez-vous que Prince était aussi un photographe passionné?!

"Je plaisantais avec lui parce qu'il était si bon", a déclaré Shahidi. «Il était capable de bien faire tellement de choses - il jouait à peu près tous les instruments. J'ai plaisanté avec lui en disant qu'il avait de la chance de ne pas pouvoir se cloner car il serait capable de prendre sa propre photo et je serais sans emploi.

The Root: Comment avez-vous eu ce concert?

Afshin Shahidi: La principale raison pour laquelle j'ai commencé avec lui au départ - lui étant l'innovateur qu'il était, il a lancé un club de musique en ligne, un club de musique basé sur un abonnement [où] tous ses fans pouvaient accéder à sa musique et bien plus encore.

Et au début, beaucoup d'images que je prenais de lui étaient utilisées dans le club de musique pour que ses fans puissent voir partout où nous allions et les spectacles qu'il jouait. À partir de là, nous avons construit une amitié et une confiance. À partir de là, il m'a emmené à peu près partout où il est allé.

TR: Comment a-t-on construit une amitié avec Prince?

AS: Au moment où j'ai commencé à photographier Prince, il était devant la caméra depuis près de deux décennies. Il connaissait le pouvoir et l'impact des images, et il était lui-même un photographe passionné. J'ai fini par lui acheter un appareil photo à un moment donné parce qu'il avait un si bon œil et il demandait toujours d'emprunter le mien, alors j'ai dit: «Vous savez quoi? Vous méritez d'avoir votre propre appareil photo. »

J'étais capable de capturer des moments qui typiquement - s'il s'agissait d'une séance photo avec quelqu'un qu'il ne connaissait pas, il serait beaucoup plus prudent, mais finalement il oublierait que la caméra était là et il baisserait la garde. Certaines de ces images sont dans le livre, et je pense que ce sont les plus frappantes et vous en disent le plus sur lui parce que les gens ne sont pas habitués à voir cela. Ils ont l'habitude de le voir sur scène avec une guitare pour un portrait ou quelque chose comme ça. Je voulais capturer un côté de lui que les gens n'ont pas vu.

Tout est venu d'une confiance qu'il avait pour moi et d'une compréhension qu'il avait que j'étais là pour capturer les moments, mais aussi pour être son collaborateur créatif. Une fois que cette confiance était là - il connaissait ma famille, ma femme et mes enfants - c'était plus qu'une simple relation employeur-employé, et cela m'a permis de capturer beaucoup de ces images là où il n'était pas surveillé.

TR: Vous êtes passé de jeune enfant sur le plateau à directeur de la photographie avec Prince. Pouvez-vous parler de votre trajectoire de carrière stellaire?

AS: J'étais très passionné par la photographie, la réalisation de films et la création d'images, tout comme Prince par la musique, alors je pense qu'il a senti qu'en moi dès le premier moment il m'a vu à [son complexe au Minnesota] Paisley Park et m'a un peu regardé comme: «Qui est cet enfant? Il ne ressemble à aucun des gens ici », pour ensuite me voir dans des tournages de vidéoclips et avoir des conversations avec moi.

Il a commencé à me donner des opportunités. J'étais un assistant caméra, et je me souviens qu'il y avait une équipe de [Los Angeles] et l'opérateur n'a pas pris la photo comme Prince le voulait. Nous tournions un clip vidéo. Prince m'a regardé et m'a dit: "Pouvez-vous le faire?" J'étais un peu entre un rocher et un endroit difficile parce que je ne voulais pas marcher sur les orteils de ces autres personnes qui ont été engagées pour faire ça. Oui je peux le faire.

J'ai regardé le [directeur de la photographie] à l'époque et il était comme, [ hausse les épaules ], "Allez-y si vous pensez ..." Alors j'ai dit, oui, je peux le faire. Prince a demandé ce que je ferais et j'ai dit: «J'ai vu cet angle tant de fois sur vous, ce que je ferais, c'est me tenir debout sur votre piano et abattre pendant que vous jouez.» Il y a pensé et m'a dit: «OK, fais-le.»

La prochaine chose que je sais, j'opère l'appareil photo, debout sur le piano à queue violet de Prince. J'étais tellement nerveux. J'ai enlevé mes chaussures. J'étais là-haut en chaussettes. Je glissais. J'étais nerveux à l'idée de tomber sur Prince et d'y mettre fin pour nous deux. C'était l'une de ces choses, comme: "Cet enfant pense qu'il peut le faire, laissez-moi lui donner une chance."

TR: Une image vaut mille mots; les photos que vous avez prises de Prince, à quels mots pensez-vous en les feuilletant?

AS: Il m'a fallu un certain temps pour regarder les images après son décès. Je pense que ce qui m'a toujours frappé - même lorsque je le photographiais - étaient ses yeux. Ils étaient juste toujours aussi perçants. Même en les regardant à travers mon objectif, j'avais l'impression qu'il regardait à travers mon objectif et à travers moi en même temps. «Envoûtant» est un mot. Le regarder jouer en direct, c'est électrisant. J'ai eu du mal à capturer ces moments vivants de la manière que j'aimais. J'avais l'impression qu'il y avait tellement d'énergie dans sa performance, et l'image fixe ne vous donnait pas le plein impact de ce qui se passait sur scène.

Lorsque vous regardez l'image, c'est comme une image floue. Mais j'avais l'impression que cela captait beaucoup plus l'énergie de la performance. Il regardait les photos et il m'a arrêté et m'a demandé: «Qu'est-ce qui se passe avec toutes ces images floues?» Et je lui ai expliqué que j'avais du mal à montrer à quel point ses solos de guitare sont incroyables dans des images nettes et nettes. Je n'avais pas l'impression qu'il l'achetait. [ Rires. ]

J'ai quand même pris ce genre de photos parce que je les trouvais bonnes. À la troisième fois, il m'a demandé où sont les images sympas. Je pensais qu'il ne les aimait pas! C'était incroyable parce que Prince était comme, nous pouvons tous apprendre quelque chose des autres.

TR: Quelle est votre image préférée de Prince que vous avez déjà prise?

AS: C'est difficile. J'en ai beaucoup, pas parce que je les ai pris, mais je pense qu'il est tellement fascinant à bien des égards. Je pense que je préfère les clichés francs. Venant d'un milieu cinématographique et documentaire, ceux-ci me parlent beaucoup plus. J'ai aimé faire les plans en direct où il se produit. C'est beaucoup d'énergie, et j'ai été exalté en restant assis là à écouter sa musique. C'était amusant pour moi de tourner.

Il y a quelques images que j'aime vraiment, et je pense que c'est parce que ses yeux sont si perçants. Cette image de lui avec un chapeau noir, c'est un portrait - la tête et les épaules - et il regarde dans [l'appareil]. C'est un peu mystérieux, mais c'est un vrai prince. Il est tellement détendu et confortable.

Donc certaines de ces images, je me souviens de ce qui se passait à l'époque. Ce n'est peut-être pas seulement l'image elle-même, mais les circonstances autour des images qui la font ressortir pour moi. Celui-ci était du moment où il faisait la vidéo «Black Sweat», et il marchait et il y avait une grande lumière, et je me suis dit: «Prince, arrêtez-vous là.» Et il s'est arrêté et il m'a laissé prendre quelques clichés.

TR: Quelle était la meilleure chose à propos de ce travail?

AS: Ce qui était génial, c'était le travail et la relation elle-même, ce qui s'est traduit par de nombreuses opportunités. J'adore voyager et c'était la partie la plus agréable de mon travail - j'ai pu parcourir le monde avec lui. Comme je l'ai dit dans le livre, souvent ce n'était pas avec beaucoup de pré-planification.

Je recevais un appel quand je sortais en famille et il me disait: "Hé, je vais au Panama demain." «Pouvez-vous venir au Maroc demain?» C'était excitant que j'aie pu faire ça, et c'est devenu tellement normal pour lui de m'appeler et de dire ça, comme s'il m'invitait à prendre un café.

TR: Pourquoi ce livre?

AS: Beaucoup de fans ont tendu la main depuis son décès, demandant un livre [d'images], et j'ai hésité. J'ai découvert qu'en explorant l'idée, il était thérapeutique de travailler dessus et de la mettre ensemble. Je n'étais pas sûr de le publier, mais je l'ai fait pour faire sourire les fans et voir une partie de Prince qu'ils ne connaissaient peut-être pas. Je voulais que les gens voient qu'il était un homme, un être humain. Je ne pense pas qu'il se soit jamais considéré comme ça.

Prince: Une vue privée est maintenant disponible .

Suggested posts

Roy Moore est devenu AppleCare Lady et a intenté une action en justice pour bloquer les résultats des élections spéciales en Alabama

Roy Moore est devenu AppleCare Lady et a intenté une action en justice pour bloquer les résultats des élections spéciales en Alabama

Le candidat sénatorial républicain Roy Moore monte son cheval après avoir voté au bureau de vote mis en place dans les pompiers le 12 décembre 2017 à Gallant, en Alabama.

Kanye West nous enseigne que la renommée engendre la renommée, à perpétuité

Kanye West nous enseigne que la renommée engendre la renommée, à perpétuité

En 2008, lorsque l'artiste Vincent Desiderio posa enfin les pinceaux sur un tableau 8 'x 24' sur lequel il travaillait depuis cinq ans, les marchés boursiers étaient en déclin mais son cancer était en rémission. Il avait présenté pour la première fois «Sleep» quatre ans plus tôt dans une exposition personnelle à Marlborough, la galerie new-yorkaise qui le représente, et il l'avait vendu à Seven Bridges, une fondation du Connecticut, mais il l'avait depuis ramené dans son studio. à Ossining, pensant qu'il était incomplet.

Related posts

Batman est sur le point de commencer à démêler le mystère des gardiens de DC Rebirth

Batman est sur le point de commencer à démêler le mystère des gardiens de DC Rebirth

Batman a montré un spectre plus large d'émotions ces derniers temps, avec plus de confiance et de véritables tentatives de connexion venant de Bruce Wayne qu'il ne l'a fait depuis des décennies. Mais le chagrin ne s'éloigne jamais trop du côté du chevalier noir.

Henry Louis Gates Jr. est nommé Ambassadeur de bonne volonté dans la lutte mondiale pour les droits des personnes d'ascendance africaine

Henry Louis Gates Jr. est nommé Ambassadeur de bonne volonté dans la lutte mondiale pour les droits des personnes d'ascendance africaine

La racine Alors que nous nous concentrons sur l'histoire et l'héritage de l'esclavage aux États-Unis, il est parfois facile d'oublier que la déportation forcée des personnes d'ascendance africaine est une expérience internationale et interculturelle qui s'étend au-delà des frontières. Le 4 avril, lors d'une cérémonie unique en son genre à l'Université de Harvard, des organisations vouées à la reconnaissance, à la justice et au développement des personnes d'ascendance africaine nommées Henry Louis Gates Jr.

Lutte pour les vies des Noirs en Colombie: la violente poussée des Noirs à Buenaventura

Lutte pour les vies des Noirs en Colombie: la violente poussée des Noirs à Buenaventura

Fernando Vergara / AP Images Note de l'éditeur: Cette histoire est la deuxième d'une série en trois parties consacrée à la lutte pour les droits des Noirs en Colombie. La première histoire a exploré l'histoire des Afro-Colombiens et l'impact de la guerre récemment terminée avec les FARC.

Trump a rendu hommage aux locuteurs de code amérindiens à la Maison Blanche. Qu'est-ce qui pourrait mal se passer?

Trump a rendu hommage aux locuteurs de code amérindiens à la Maison Blanche. Qu'est-ce qui pourrait mal se passer?

Le président Donald Trump (à droite) accueille des membres des locuteurs de code amérindiens lors d'un événement dans le bureau ovale de la Maison Blanche le 27 novembre 2017, à Washington, D.

MORE COOL STUFF

Elvis Presley s'est une fois faufilé dans une animalerie après les heures d'ouverture et a acheté 15 chiots : "C'était comme 101 Dalmatiens"

Elvis Presley s'est une fois faufilé dans une animalerie après les heures d'ouverture et a acheté 15 chiots : "C'était comme 101 Dalmatiens"

Le succès d'Elvis Presley lui a permis de faire des choses que d'autres ne pouvaient pas faire, comme acheter des chiots pour toute une animalerie.

La vente de Maya Vander de Sunset a été déçue du scénario coincé dans le drame de Peter Cornell – et non dans l'immobilier (exclusif)

La vente de Maya Vander de Sunset a été déçue du scénario coincé dans le drame de Peter Cornell – et non dans l'immobilier (exclusif)

Maya Vander aurait souhaité que le drame de la saison 4 de "Selling Sunset" soit davantage axé sur l'immobilier plutôt que sur Emma, ​​Christine et Peter Cornell.

Essayez nos mini mots croisés

Essayez nos mini mots croisés

Mis à jour chaque semaine, nos mini mots croisés combinent nos lectures préférées de HowStuffWorks avec des indices intelligents !

Qu'est-ce qui fonctionne le mieux : dosettes de lessive, détergents en poudre ou liquides ?

Qu'est-ce qui fonctionne le mieux : dosettes de lessive, détergents en poudre ou liquides ?

Faire la lessive est déjà assez pénible sans avoir à se soucier de choisir le bon détergent. Alors, laquelle est la meilleure ? Ou est-ce même important?

La véritable histoire du peuple bleu du Kentucky

La véritable histoire du peuple bleu du Kentucky

Les familles Fugates et Combs du Kentucky rural ont perdu la loterie génétique, partageant toutes deux un trait récessif rare qui rendait leur peau bleue lorsqu'ils se mariaient entre eux. Quelle en était la cause ? Et qu'est-il arrivé aux familles?

Le Condor de Californie 'Virgin Birth' pourrait-il sauver l'espèce ?

Le Condor de Californie 'Virgin Birth' pourrait-il sauver l'espèce ?

Deux poussins mâles sans père sont élevés dans le cadre d'un programme visant à sauver le condor de Californie de l'extinction. Comment de telles naissances « vierges » sont-elles possibles ?

Toutes les tenues étonnantes de Cardi B des American Music Awards 2021

Toutes les tenues étonnantes de Cardi B des American Music Awards 2021

Cardi B a accueilli les American Music Awards 2021 dans une série de looks haute couture – voyez-les tous !

RHOP Reunion Partie 3: Nicki Minaj fait une apparition surprise à l'hôte invité - et elle prend parti

RHOP Reunion Partie 3: Nicki Minaj fait une apparition surprise à l'hôte invité - et elle prend parti

La quatrième et dernière partie de la réunion de la saison 6 de The Real Housewives of Potomac sera diffusée le 28 novembre

Kulture, la fille de Cardi B et Offset, montre de belles nouvelles tresses sur Instagram

Kulture, la fille de Cardi B et Offset, montre de belles nouvelles tresses sur Instagram

La fille de 3 ans de Cardi B et Offset, Kulture, a montré sa nouvelle coiffure tressée sur Instagram.

INVESTIR LA CONNAISSANCE et Silver Surfer

INVESTIR LA CONNAISSANCE et Silver Surfer

Comment le « Herald of Galactus » de Marvel contribue à améliorer l'expertise en investissement « J'ai connu l'exaltation grisante de la victoire. J'ai connu la douleur lancinante de la défaite.

9 façons de célébrer l'anniversaire de votre chien

9 façons de célébrer l'anniversaire de votre chien

L'anniversaire d'un chien est une occasion vraiment spéciale et il mérite une grande fête. Dans cet article, nous allons vous montrer 10 façons de faire de l'anniversaire de votre chien un super anniversaire ! 1.

Je suis blanc à l'extérieur, mais noir de part en part.

Je suis blanc à l'extérieur, mais noir de part en part.

Les « Oreos » sont ce que ma famille a appelé les Noirs qui ont trahi leur couleur de peau. Ils étaient ceux qui pouvaient sembler noirs à l'extérieur mais dont les actions montraient qu'ils étaient blancs à l'intérieur.

Comment Apple nous a aidés à prévenir la cécité grâce à une meilleure conception

Points à retenir de la conception d'un dispositif médical avec Apple

Comment Apple nous a aidés à prévenir la cécité grâce à une meilleure conception

« Je ne suis pas satisfait de votre appareil. » Je me suis souvenu du Dr.

Language